• Accueil
  • > ACTUALITES
  • > Incident sur le réacteur n°3 de la centrale nucléaire de Dampierre

Incident sur le réacteur n°3 de la centrale nucléaire de Dampierre

Voici relaté par le biais des communiqués de presse de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) l’incident survenu sur le réacteur n° 3 de la centrale nucléaire de Dampierre. Le site de la centrale se trouve sur le territoire de la commune de Dampierre-en-Burly (Loiret – 45), sur la rive droite de la Loire, à environ 10 km en aval de Gien et 45 km en amont d’Orléans. Cet incident n’a pas eu de conséquence sur la sûreté nucléaire et la radioprotection selon l’ASN.

dampierre.jpg Crédit Photo : TF1/LCI

* * *

Pour avoir plus d’information sur la centrale nucléaire de Dampierre, il faut consulter les informations disponibles sur le site de l’ASN.

La centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly, mise en service en 1981, comprend 4 réacteurs à eau sous pression de 900 mégawatts. Plus de 1 200 agents y travaillent au quotidien. EDF est le premier responsable de la sûreté de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly. EDF doit mettre en oeuvre toutes les dispositions permettant un fonctionnement sûr de la centrale et doit également assurer la protection des travailleurs et de l’environnement. La centrale EDF de Dampierre-en-Burly est contrôlée par les inspecteurs de l’ASN installés à Orléans au sein de la Direction régionale de l’industrie, de la recherche et de l’environnement (DRIRE) Centre.

 

La Commission Locale d’Information de Dampierre a une mission d’information de la population sur le fonctionnement de la centrale et de suivi de son impact sur l’environnement. Elle est présidée par M. Claude de Ganay, conseiller général du Loiret et maire de Dampierre-en-Burly. Elle a été créée en 1991.

 

En 2004, trois incidents classés au niveau 1 sont survenus à la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly. (Voir la liste des communiqués de presse relatifs à la Centrale Nucléaire de Dampierre)

 

* * *

 

Communiqué de presse – 10 avril 2007 à 02 h 40

« Incident sur le réacteur n° 3 de la centrale nucléaire de Dampierre »

L’Autorité de sûreté nucléaire a été informée par EDF qu’un incident est survenu le 9 avril 2007 sur le réacteur n° 3 de la centrale nucléaire de Dampierre, située dans le département du Loiret.

Cet incident fait suite à une défaillance électrique.

Le réacteur est à l’arrêt et la sûreté est assurée par les fonctions de secours.

Le plan d’urgence interne a été déclenché par EDF à 22 h 10.

L’ASN a mis en place son organisation nationale de crise et suit l’évolution de la situation. Son appui technique l’IRSN est également mobilisé.

L’ASN a classé provisoirement cet incident sur l’échelle de gravité INES [International Nuclear Scale Event] au niveau 1.

Communiqué de presse – 10 avril 2007 à 07h25

« Incident sur le réacteur n° 3 de la centrale nucléaire de Dampierre : l’ASN reste vigilante sur les opérations de restauration engagées par EDF »

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée par EDF de l’origine précise de l’incident survenu hier soir sur la centrale nucléaire de Dampierre, située dans le Loiret.

EDF procède actuellement à la remise en service du dispositif électrique défectueux à l’origine de cet incident.

L’ASN s’assure que cette opération est conduite dans le respect des exigences de sûreté.

Le plan d’urgence interne déclenché hier soir par EDF à 22 h 10 est toujours en vigueur.

L’ASN avait été informée par EDF d’un incident faisant suite à une défaillance électrique survenu le 9 avril sur le réacteur n° 3 de la centrale nucléaire de Dampierre. Elle avait alors mobilisé dans la nuit du 9 au 10 avril son organisation nationale d’urgence.

L’ASN maintient le classement provisoire de cet incident au niveau 1 de l’échelle internationale de classement des événements nucléaires INES.

Communiqué de presse – 10 avril 2007 à 09h05

« Incident sur le réacteur n° 3 de la centrale nucléaire de Dampierre : l’ASN lève son organisation nationale d’urgence »

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a décidé de lever, ce matin à 8 h 15, son organisation nationale d’urgence, mise en place hier soir à la suite de l’incident survenu sur une alimentation électrique du réacteur n° 3 de la centrale nucléaire de Dampierre, dans le Loiret.

La remise en service par EDF du dispositif électrique défectueux à l’origine de cet incident est en cours. EDF a levé, ce matin à 8 h 15, son plan d’urgence interne déclenché hier à 22 h 10.

L’ASN précise qu’à tout moment la sûreté de l’installation a été assurée.

L’ASN a demandé à EDF de réaliser un examen approfondi des causes de cet incident pour en tirer toutes les conséquences.

L’ASN avait été informée par EDF le 9 avril en fin de soirée d’un incident faisant suite à une défaillance électrique survenu le 9 avril sur le réacteur n° 3 de la centrale nucléaire de Dampierre. Elle avait alors mobilisé dans la nuit du 9 au 10 avril son organisation nationale d’urgence.

L’ASN maintient le classement provisoire de cet incident au niveau 1 de l’échelle internationale de classement des événements nucléaires INES.

 

Echelle de gravité INES

Laisser un commentaire