• Accueil
  • > ACTUALITES
  • > Le Chikungunya présent en Italie : les voyageurs mis en garde contre le risque de transmission

Le Chikungunya présent en Italie : les voyageurs mis en garde contre le risque de transmission

Le gouvernement italien a confirmé jeudi 30 août l’apparition de cas d’infection par le virus Chikungunya à proximité de la ville de Ravenne dans la région d’Emilie-Romagne, au nord-est du pays.
Le ministère de la santé a indiqué dans un communiqué de presse du 31/08/07 qu’il avait eu connaissance de rapports de cas d’infection au cours de la seconde quinzaine d’août.
Des tests réalisés par l’Institut supérieur de la santé et des bioproduits d’Angers (ISSBA) ont confirmé plus tard qu’il s’agissait du Chikungunya.
Des cas de cette maladie transmise par des moustiques caractérisée par de la fièvre et de forte douleurs articulaires avaient déjà été observés en Italie mais chez des personnes revenant de zones infectées (pays africains et asiatiques bordant l’Océan indien).
Il semble donc qu’il s’agisse de la première infection survenant en Italie même.
Le ministère de la santé français estime qu’une combinaison de plusieurs facteurs peut expliquer les cas enregistrés. Il cite la forte densité de moustiques dans cette zone côtière ainsi que les conditions climatiques et environnementales.
Il a rappelé qu’il n’existait pas de vaccin contre cette maladie, qui ne pouvait être traitée qu’à l’aide d’antipyrétiques et d’antalgiques.
Le ministère a indiqué qu’il n’y avait pas eu de nouveaux cas ces derniers jours.
Les autorités sanitaires de la ville de Rimini, cité balnéaire très populaire distante de 60 km de Ravenne, ont indiqué qu’elles suivaient l’évolution de la situation de près.
Il a été demandé aux hôpitaux du secteur de rapporter tout cas de fièvre d’origine infectieuse.
Une infection par le Chikungunya a touché plus du tiers de la population de l’île de La Réunion (800.000 habitants) entre 2005 et 2006.

Prendre connaissance du communiqué de presse

Le Chikungunya présent en Italie : les voyageurs mis en garde contre le risque de transmission dans ACTUALITES pdf

Laisser un commentaire